Expos
Permanentes

TOUAREG

Bataille de Tit

Le 7 mai 1902, près de Tit, dans le massif du Hoggar, le lieutenant Cottenest, commande les forces supplétives qui affrontent les tribus de Touareg regroupées autour de leur chef, Mohamed Ag Otsmane.  A l’issue de la bataille, on compte 93 victimes parmi les Touraeg (150 d’après le père de Foucauld, suite aux blessures). Du côté français, 3 morts et quelques dizaines de blessés.

Le Lt Cottenest écrira dans son rapport : “Dignes et haut voilés, les Hoggar avancent sur leurs montures dont les têtes sont ramenées sur la croix de la rahla”.

La bataille de Tit entrainera la soumission des Touareg le 21 janvier 1924.

Exilés, insoumis dans leur esprit ces éternels nomades sont installés dans sept pays (Algérie-Libye-Niger-Mali-Mauritanie-Tchad-Burkina Faso).

La charge des Touareg

Au centre, le chef des Touareg Mohamed Ag Otsmane. A sa gauche, le bouclier d’un Targui est traversé par une lance, le dromadaire s’effondre…

 

Mohamed Ag Otsmane

Sculpture imaginaire de Mohamed Ag Otsmane, chef des Tourag lors de la bataille de Tit.

Guerrier Targui

Chamelier Targui

Portrait d’un Kel Ahaggar

Réalisé en argile un guerrier qui semble sortir du sable du Hoggar

Targui

Expo permanente

Expo permanente

Expo permanente